Site officiel de la mairie de Solliès-Pont (Var), capitale de la figue
Mairie de Solliès-Pont - Moteur de recherche
Mairie de Solliès-Pont - L'agenda officiel
Mairie de Solliès-Pont - L'agenda officiel
Ce concept répond à trois enjeux majeurs : la réfection des toitures, une volonté politique de s’inscrire dans la transition écologique et la neutralité carbone et un volet pédagogique pour sensibiliser les générations futures.

Un premier appel à projet a été lancé en 2016, afin d’équiper en photovoltaïque le toit du Centre technique municipal. Il a été suivi par celui de centrales sur les toits des écoles communales. C’est l’entreprise locale de Rocbaron Soleil du Sud qui a été retenue dans le cadre des deux délégations de services publics (DSP).

En contrepartie de l’exploitation des panneaux photovoltaïques pendant 40 ans, elle a réalisé les travaux nécessaires sur les toitures d’après le cahier des charges fourni par mairie. Durant toute la durée de la DSP, la société garantit l’étanchéité des toits. La centrale du Centre technique municipal est en service depuis juin 2018.

Après le CTM, trois nouveaux sites ont été équipés :  le groupe scolaire Alphonse Daudet, avec la construction d’un préau, et les écoles du centre-ville et le groupe scolaire Frédéric Mistral, avec son préau (travaux en cours). Ces nouvelles installations vont permettre de protéger et d’équiper plus de 2 000 m² de toitures. Elles produiront à la fin de l’été prochain 1,2 million de kWh/an. Les travaux se font pendant les vacances afin de ne pas gêner l’activité des élèves et des enseignants.

Ce concept novateur autour de la transition écologique est inégalé dans le Var. Solliès-Pont a su anticiper la production locale d’électricité d’origine renouvelable en impliquant des acteurs locaux. Ces deux DSP vont fournir à terme 1,6 million kWh/an, soit la consommation annuelle d’électricité de 1 000 habitants.

De nouveaux projets de centrales électriques photovoltaïques sont à l’étude. Ils concerneront les toits de l’ancienne caserne des pompiers, la cuisine centrale et la future maison de santé pluriprofessionnelle, ainsi que les toits des immeubles de l’écoquartier.

Quelques chiffres
Centrale CTM : 1 275 m², puissance crête de la centrale à 222 kWc, production estimée à 296 000 kWh/an
Centrale Frédéric Mistral : 2 023 m², puissance crête à 440 kWc, production estimée à 640 000 kWh/an
Centrale Alphonse Daudet : 1 425 m², puissance crête à 250 kWc, production estimée à 357 000 kWh/an
Centrale écoles du centre-ville : 1 380 ² puissance crête à 200 kWc, production estimée à 294 000 kWh/an




retour