Site officiel de la mairie de Solliès-Pont (Var), capitale de la figue
Mairie de Solliès-Pont - Moteur de recherche
Mairie de Solliès-Pont - L'agenda officiel
Mairie de Solliès-Pont - L'agenda officiel

Agenda

Festival international de piano "soirée jeune prodige" avec Louise Cournarie

Le dimanche 23 août 2015
Lieu : Cour d'honneur du château

Louise Cournarie

http://www.ville-sollies-pont.fr/photo/img/10608-1.jpg

Programme

Samedi 23 août 2015 à 20h30

Soirée "Jeune prodige"

 

Bach

6emePartita en mi mineur

 

Mozart

Sonate en si bémol majeur K333

 

Entracte

 

Haendel

Suite N°8 en fa mineur

 

Schubert

6 moments musicaux

 

Biographie

 

Louise Cournarie débute le piano à l'âge de 3 ans et commence ses études musicales (solfège, chant, analyse, déchiffrage…) en France au Conservatoire de Toulouse. Elève de Francis Arrouy en piano, elle manifeste très tôt un intérêt pour la musique baroque et s'initie au clavecin avec Yasuko Bouvard. C'est en tant que soliste dans des opéras pour enfants, avec l'Orchestre National du Capitole de Toulouse qu'elle connaît sa première expérience de la scène.

 

A 16 ans elle part étudier à Paris et apprend l'harmonie avec Isabelle Duha pour achever son 3ème cycle. Après son prix de piano (DEM) avec les félicitations du jury et une année de musicologie à la Sorbonne, admissible pour une audition à la Julliard School de New York, elle préfère intégrer la classe du professeur Charles Owen à la Guildhall School of Musicand Drama de Londres où elle a été admise. A partir de 2011 elle étudie le piano-forte avec Maggie Cole ainsi que le continuo et la direction d'orchestre. Elle devient également l'élève de la pianiste russe Katya Apekisheva.

 

Diplômée avec distinction de la Guildhall School of Music and Drama, elle est admise avec une bourse en Master à la Royal Academy of Music de Londres dans la classe de Ian Fountain. Elle y poursuit sa formation de piano-forte et de clavecin auprès de Carole Cerasi.  

 

Louise Cournarie a profité des conseils d'interprètes renommés comme Pascal Devoyon, Peter Donohoe, Paul Roberts, Emanuel Krasovsky, Emile Naoumoff, Yevgeny Subdinou Imogen Cooper. Elle remporte un 2ème prix au Concours international d'Ile de France en 2012, le Harold Samuel Bach Prize en 2015. Elle bénéficie du soutien de la fondation suisse Clavarte et depuis deux ans de la Fondation SAFRAN pour la musique au titre de Jeune talent. En 2015 elle a fait ses débuts au Wigmore hall, et est programmée à la rentrée prochaine au Steinway hall. Elle se produit régulièrement en récital et en festival, à Londres, en Angleterre et en France.



Retour